Comment se déroule une séance ? à Paris 75004 Cabinet d'Ostéopathie Giriat

Déroulement d'une séance
 
La séance d’ostéopathie dure entre 45 min et 1 heure
Elle se  porte sur les antécédents du patient (médicaux, traumatiques, chirurgicaux et familiaux) et vos habitudes de vie (alimentation, pratiques sportives…). Ceci est fait afin de connaitre votre histoire car le corps garde bien souvent des traces des accidents survenus même si ceux-là sont anciens. 
    Il peut être très utile d’amener les résultats de tout examen médical récent (radiologies, IRM, analyse sanguine…). Ensuite l’ostéopathe se penche avec précision sur le motif de consultation afin de bien comprendre les symptômes. C’est alors qu’un diagnostic d’exclusion peut être émis par l’ostéopathe qui réorientera le patient vers un médecin spécialisé si les symptômes sortent de son domaine de compétence..
    De là l’ostéopathe identifie toutes les pertes de mobilité et pose un diagnostique ostéopathique déterminant les origines des dysfonctions et des plaintes du patient. Alors l’ostéopathe va traiter les zones en dysfonction pour favoriser la mobilité et la fonction de ces structures.
Par ailleurs, il sera recommandé de ne pas exercer d’activité physique dans les 48 heures qui suivront.
 
 
Est-ce normal de ressentir une aggravation des symptômes suite à un traitement ?
Les 2 ou 3 jours suivant une séance d’ostéopathie, il est fréquent de ressentir certaines courbatures et parfois même une légère aggravation des symptômes. Enfin libéré, le corps travaille et s’ajuste. Ces réactions sont normales et on constate les résultats de ce processus vers le 4e ou 5e jour. Le corps continue de modifier son équilibre et se stabilise dans les deux semaines suivant un traitement. Si l’amélioration est incomplète ou passagère, une autre séance est indiquée. Parfois, même si les symptômes ont disparus, un traitement supplémentaire est souhaitable afin de prévenir une récidive.
Les mutuelles :
De nos jours la reconnaissance de la profession à placé l’ostéopathie dans l’air du temps. La très grande majorité des mutuelles prennent en charge une partie des frais d’ostéopathie dans les limites de votre contrat.
Sur demande, votre ostéopathe vous rédigera une note d’honoraire à présenter à votre mutuelle.
La sécurité sociale : les textes.
« Ces actes sont conformes à la loi du 4 mars 2002 (n°2002-303), relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé : articles 75 et 125, et au décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d’exercer de l’ostéopathie.